A propos du Projet 16/6

Pour faire face à la situation d’urgence engendrée par le terrible séisme du 12 janvier 2010, la Présidence de la République d’Haïti a mis en place, le 30 septembre 2011, le Projet « 16/6 », une initiative pilote du Gouvernement d’Haïti d’une durée de 2 ans, avec le support des Nations Unies, à travers 4 de ses  agences : le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Organisation Internationale du Travail (OIT), l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), et le Bureau des Nations Unies pour les Services d’Appui aux Projets (UNOPS). Outre la réhabilitation des quartiers meurtris de la Capitale et la provision d’une offre de logements améliorée, ce projet pilote financé par le Fonds de reconstruction d’Haïti et le Gouvernement canadien cherche à améliorer les conditions de vie des habitants des zones concernées, en favorisant la mise en place de services sociaux de base priorisés par la communauté et la création  d’activités génératrices de revenus. Une solution intégrée qui inclut la fermeture de six camps prioritaires et le camp de Champs de Mars, la relocalisation et l’amélioration de la qualité de vie des personnes déplacées tout en répondant aux besoins urgents en matière d’infrastructures physiques et aux problèmes sociaux des communautés sélectionnées